Algérie Soir

Portail

 
 
 
 
 
 
You are here: Actualités Algérie Presse Constantine : Colère des retraités de l'ANP
 
 

Constantine : Colère des retraités de l'ANP

Envoyer Imprimer

Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.


Constantine : Colère des retraités de l'ANP

C'est en présence d'un impressionnant cordon de sécurité composé de policiers et de gendarmes, que plus de 200 délégués de retraités de l'ANP de 15 wilayas de l'Est du pays ont observé, hier matin, un rassemblement devant le siège de la 5ème Région Militaire située sur le plateau du Mansourah à Constantine, «pour protester contre la «hogra» et la marginalisation dont ils se sentent victimes», disent-ils.
Selon le coordinateur national de l'organisation des retraités de l'ANP, Mohamed Bourekba, « le rassemblement est de nature pacifique et je ne comprend pas du tout cet impressionnant déploiement des forces de l'ordre qui nous encadrent de partout ». Et de poursuivre que « des milliers de délégués des autres wilayas ont été empêchés de rejoindre ce point de ralliement des retraités de l'armée en colère ». Selon notre interlocuteur, « nous avons organisé ce sit-in, obligés et contraints, car en vérité, nous avons frappé à plusieurs portes mais elles sont toujours demeurées fermées devant nous ». Et d'indiquer que, « ce que nous voulons, c'est une audience avec le chef de la région militaire pour lui soumettre nos doléances et plate-forme de revendications ». Et dans ce cadre, le coordinateur national des retraités de l'ANP nous a remis un communiqué où figurent pas moins de 11 points de revendications, dont les plus importantes ont trait à une augmentation de la prime spéciale, qui a été attribuée aux travailleurs et aux retraités et qui entre dans le calcul de la retraite et dont ont bénéficié les retraités de 2011. Il est également souligné la régularisation de toutes les primes et revalorisations avec effet rétroactif depuis 2008, en conformité avec le décret présidentiel 10-15 du 04 avril 2010, dont ont bénéficié tous les secteurs d'activité. La revalorisation de la prime d'affiliation d'un taux de 08% aux retraités dont les pensions ont été liquidées avant 2004, à l'instar de leurs collègues partis à la retraite après cette date.
Suivent encore d'autres réclamations, à l'exemple d'une réduction des trop grandes disparités des augmentations décidées en faveur des officiers, d'une part, et des autres catégories de militaires d'autre part. Et les protestataires de menacer, qu'en cas de persistance du silence observé par la tutelle jusqu'à maintenant, les retraités de l'armée sont décidés à porter leur mouvement de contestation à Alger dans la deuxième moitié du mois courant.
Il est noté dans le communiqué remis à la presse, que les retraités de l'ANP des 15 wilayas de l'Est du pays, retirent leur confiance à l'actuel président de l'organisation nationale à laquelle ils sont affiliés, le général Mohamed Oudai, et renouvellent leur confiance au coordinateur national Bourekba.
Enfin, dans le même document, il est fait état de la création d'une fédération nationale des sous-officiers et hommes de troupe retraités, qui défendra leurs intérêts moraux et matériels. En fin de matinée, une délégation des manifestants a été reçue par un officier supérieur de la Gendarmerie nationale, auquel elle a remis la plate-forme de revendications à adresser à qui de droit. Et c'est vers midi que tous les retraités de l'ANP se sont dispersés.
Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.

Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy