Algérie Soir

Portail

 
 
 
 
 
 
You are here: Algérie Les réseaux sociaux : une arène de plus pour la concurrence aux législatives 2012
 
 

Les réseaux sociaux : une arène de plus pour la concurrence aux législatives 2012

Envoyer Imprimer

Les réseaux sociaux : une arène de plus pour la concurrence aux législatives 2012

Si jadis la campagne électorale s’appuyait sur le contact direct avec les électeurs à travers les meetings et les interventions lors des émissions télévisées et radiophoniques, les candidats recourent aujourd’hui aux réseaux sociaux (facebook et twitter) pour expliquer leurs programmes et drainer des voix.

Eu égard aux développements accélérés que connaît le monde dans le domaine des télécommunications, il est devenu impératif pour les partis politiques nationaux de s’y adapter et d’exploiter les supports technologiques pour convaincre les électeurs et expliquer leurs programmes, notamment parmi les jeunes pour qui ces supports sont devenus l’espace d’expression par excellence.

A la veille du lancement de la campagne électorale prévue pour le 15 avril avec la participation de pas moins de 44 partis politiques, certains ont commencé à diffuser une partie de leurs "stratégies" sur des réseaux sociaux, à travers l’ouverture de pages officielles pour beaucoup d’entre eux et l’actualisation pour certains.

Sur Facebook, le site le plus populaire en Algérie par rapport à Twitter, l’internaute aura la possibilité de consulter les pages ouvertes par les formations politiques qui ont choisi ce support publicitaire "pour sa rapidité et son coût pas trop élevé".

A titre d’exemple, le parti du Front de Libération nationale (FLN) possède, en sus de sa page officielle, celles des mouhafadate qui contiennent des informations sur le parti, ses principes et objectifs outre des extraits des derniers articles de presse portant sur ses activités. Des commentaires de militants, partisans et autres figurent également sur ces pages.

Idem pour "l’Alliance de l’Algérie verte", nouvellement créée, composée du MSP et des Mouvements El Islah et Ennahda.

Cette formation a ouvert une page avec pour entête la charte de l’Alliance qui contient des explications sur ses principes fondamentaux. L’internaute pourra également voir des vidéos sur les dernières interventions des dirigeants de la formation et prendre connaissance de ses têtes de listes. Ces pages viennent s’ajouter aux pages indépendantes déjà créées séparément par chaque mouvement de l’Alliance.

Pour ce qui est des partis politiques agrées récemment, ils sont pour la majorité quasi absents sur cet espace électronique. Certains contactés par l’APS ont exprimé l’intention d’ouvrir des pages incessamment.

Le parti de la Liberté et de la justice (PLJ) a pour sa part donné des instructions aux membres de tous les bureaux de wilayas pour créer deux pages seulement. Une page personnelle et une autre propre au parti. L’élaboration de la page officielle a été confiée à une équipe de jeunes chargée également de la préparation de la campagne électorale, ont indiqué des sources du PLJ.

Le secteur de la Poste et des Technologies de l’Information et de la Communication, avait annoncé récemment des facilités au profit des candidats aux élections législatives du 10 mai prochain. Algérie Télécom accordera des facilités aux candidats sur les réseaux Internet.

Des sites électroniques seront ouverts à leur profit pour qu’ils puissent présenter leurs programmes électoraux.

Selon des statistiques non officielles, le nombre d’utilisateurs algériens de Facebook a dépassé le seuil des 3 millions. 2 millions d’abonnés ont été recensés en avril dernier, soit une hausse de 120 000 abonnés/mois.

Ainsi, l’Algérie est classée 48ème au niveau mondial et 6 ème au niveau africain, selon les mêmes sources. 65 pc des utilisateurs de Facebook sont âgés entre 18 et 34 ans.

S’agissant des abonnés à Internet, les statistiques d’Algérie Télécom font état de près de 10 millions d’utilisateurs et de 1 600 000 lignes d’abonnements.


Commentaires (0)Add Comment

Ecrivez un commentaire
Réduire l'éditeur | Agrandir l'éditeur

busy